You are currently browsing the tag archive for the ‘Haute Vienne’ tag.

Aujourd’hui se déroulait la convention départementale du NC 87 chargée de désigner le noveau président ainsi que les instances du Conseil départemental . Philippe Pauliat-Defaye ayant décidé de ne pas se représenter , il fallait donc désigner son successeur. Le choix des électeurs s’est porté sur Philippe Gorisse , précédemment délégué départemental .

Le nouveau président présentera prochainement les candidatures de Corinne Robert au poste de déléguée départementale et Simon Adabia au poste de Trésorier . Viendra ensuite rapidement le temps de se remettre au travail pour la nouvelle équipe afin que le Nouveau Centre Haute Vienne progresse en termes de militants et de notoriété .

Publicités

Le Nouveau Centre 87 présentera trois candidat(e)s aux élections départementales de mars 2015. A savoir , Béatrice De Tienda en qualité de candidate titulaire sur le canton de Saint Yrieix ,Corinne Robert et Philippe Pauliat-Defaye en qualité de suppléants sur deux cantons de Limoges

 

 

 

Cet automne , l’UDI se choisira un nouveau Président . Ce dernier devra incarner les valeurs du centre droit , être fiable sur ces alliances naturelles tout en sachant se montrer ferme vis à vis de nos partenaires . Il devra également être capable de porter les valeurs centristes en ayant un langage de fermeté et de vérité, sans concession et sans langue de bois , en faisant preuve d’une vision politique à court et moyen terme . Cet homme devra également avoir une envergure nationale , une notoriété . Il devra allier jeunesse et expérience et savoir se montrer ferme sur les sujets de société . 

Qui mieux qu’Hervé Morin , Président du Nouveau Centre , saura incarner ces valeurs ? Depuis 2007 ,date à laquelle il a créé le Nouveau Centre , il n’a de cesse de faire entendre les valeurs centristes sans , pour autant , renier le partenariat du Centre avec l’UMP. Précurseur, il a demandé ,avant d’autres , la mise en place de la règle d’Or ( Équilibre budgétaire), la mise en place d’une TVA Sociale , la baisse des charges qui frappent nos entreprises afin d’améliorer la compétitivité de ces dernières , la mise en place d’un calcul des retraites plus juste avec la fin des régimes spéciaux , la réduction des dépenses publiques (Son action au ministère de la Défense de 2007 à 2010 a été , sur ce plan , exemplaire ), … . Il est aujourd’hui reconnu par les médias comme un homme compétent et droit , comme un expert des questions de Défense mais aussi des questions économiques dont il est en charge au sein du contre-gouvernement créé par l’UDI . Il est donc , naturellement , celui qui saura conduire l’UDI et la faire se développer après l’avoir portée sur les fonts baptismaux avec Jean-Louis Borloo . Pour ce faire , Hervé Morin a besoin du soutien de tous les centristes . Il a besoin que ceux qui ont déjà adhéré au Nouveau Centre par le passé réadhérent mais il a aussi besoin que ceux qui ont toujours partagé nos idées et nos idéaux ,sans jamais oser franchir le pas de l’adhésion, nous rejoignent aujourd’hui pour faire du Nouveau Centre en Haute Vienne ce qu’il ait au niveau national : la force au cœur de l’UDI.  Venez nous aider à construire un centre droit indépendant , venez nous aider à faire de l’UDI un parti capable de prendre les rênes de l’Etat afin de redonner à la France la capacité de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : un pays dont ses entreprises redeviendront la locomotive qui conduiront le pays sur la voie de la réussite .  Vous trouverez ci-dessous la biographie d’Hervé Morin , Président du Nouveau Centre 

J’invite toutes celles et tous ceux qui souhaitent connaître notre action en détail , à me contacter par mail ncentre87@gmail.com ou par téléphone au 06 71 02 55 29 . Et pour ceux qui ont décidé de nous rejoindre , ils trouveront un bulletin d’adhésion en suivant le lien d’adhésion qu’ils trouveront à gauche sur cette page

Philippe Gorisse

Délégué Départemental Nouveau Centre 87 

 

 

Image

 

Hervé Morin

ENFANCE ET ÉTUDES

Hervé Morin est né le 17 août 1961 à Pont-Audemer (Eure). Il est issu d’une famille enracinée dans le terroir
normand. Après des études à Caen, puis à Paris (diplôme de l’IEP de Paris, maîtrise de droit public), il est administrateur de l’Assemblée nationale.

PARCOURS POLITIQUE

En 1993, Hervé Morin rejoint le ministère de la défense, en tant que conseiller technique chargé des relations avec le Parlement, des affaires domaniales et des questions d’environnement au cabinet de François Léotard, ministre d’Etat,
ministre de la Défense.
De 1995 à 1997, il est nommé chargé de mission auprès de François Léotard, député du Var et président de l’UDF.
En 1989, Hervé Morin obtient son premier mandat : à 28 ans, il est élu conseiller municipal d’Epaignes (Eure).
En 1995, il devient maire de cette commune. Il préside aussi la communauté de communes du canton de Cormeilles.
En 1992, il est élu conseiller général de l’Eure, mandat qui sera reconduit en 1998 et en 2011 jusqu’à aujourd’hui.
Hervé Morin a été élu député pour la première fois le 29 novembre 1998, dans la 3ème circonscription de l’Eure, succédant à Ladislas Poniatowski.
Convaincu de la nécessité d’un parti centriste, il n’adhère pas au projet initial de l’UMP cherchant à faire un parti unique de la droite et du centre. Il aura la responsabilité du projet dans la campagne de François Bayrou lors de la présidentielle de 2002.
Réélu le 16 juin 2002, il est élu président du groupe de l’Union pour la démocratie française (UDF) à l’Assemblée nationale, jusqu’en 2007.
Il participe activement à la campagne présidentielle de François Bayrou de 2007 – notamment comme porte-parole – qui verra le centre atteindre 18,6% au premier tour de cette élection. Dès le second tour, il refuse la position ambiguë de François Bayrou et son rapprochement de fait avec la gauche. Il prend clairement position en faveur d’une alliance entre le centre et l’UMP. Et il va créer le Nouveau Centre en 2007, dans la lignée de l’UDF. Cette année-là, il obtient un troisième mandat de député de l’Eure.
Le 17 mai 2008, Hervé Morin est élu Président du Nouveau Centre lors du Congrès fondateur du parti à Nîmes. Il a été réélu Président du Nouveau Centre, lors du Congrès de Tours, les 12 et 13 juin 2010, puis en décembre 2012 à Valence.
Hervé Morin est réélu pour la quatrième fois lors des législatives de 2012.
Aux côtés de Jean-Louis Borloo, il est co-fondateur de l’UDI (Union des démocrates et indépendants) en novembre 2012, dont il est actuellement président du conseil national de l’UDI.

MINISTERE DE LA DÉFENSE

Le 18 mai 2007, il est nommé ministre de la Défense jusqu’au 14 novembre 2010. Durant cette période, l’engagement opérationnel des armées a été élevé, notamment en Afghanistan. Cela n’a pas empêché la mise en oeuvre d’une
réforme très ambitieuse de leur organisation et de leur gestion. Celle-ci a permis de générer d’importantes économies au profit des équipements.
Hervé Morin a été aussi l’artisan du Livre Blanc de 2007 qui
a permis d’adapter nos armées aux enjeux de défense
d’aujourd’hui et aux contraintes budgétaires.
En concertation avec les élus locaux, la carte des implantations des forces armées a été profondément revue. A Paris, ce mouvement s’est traduit par le rassemblement des différents Etats-majors sur le centre de Balard – actuellement en construction – dans un bâtiment moderne et fonctionnel.
Les effectifs administratifs ont été considérablement réduits grâce à des rationalisations de toutes les fonctions de soutien (financière, ressources humaines, achats, logistique, informatique) qui ont constitué un exemple à suivre pour la réforme de l’Etat.
Hervé Morin reprendra l’exercice de son mandat de député en décembre 2010.

 

 

 

CALENDRIER

24 février 2014: Vœux du Nouveau Centre 87
3 février 2014 : Conseil municipal de Limoges

RUBRIQUES

Adhérer au Nouveau Centre

Archives