La nouvelle municipalité de Limoges envoie des signaux forts et positifs aux limougeauds . En effet , les arrêtés anti-mendicité et anti-prostitution sont des décisions qui étaient attendues par une large majorité des habitants de la capitale régionale . Comme toutes les décisions fortes , cette dernière suscite des réactions .

Il y a quelques semaines , la municipalité avait décidé de supprimer la gratuité des garderies pour la remplacer par un barème fort équitable dans lequel je ne vois que l’expression d’une solidarité (La gratuité était conservée pour les zones d’éducation prioritaire et les tarifs débutaient à 0.25 € pour les autres garderies ) . En effet , chacun verse son écot au prorata de ses revenus mais tout le monde participe . J’y vois là une véritable solidarité où les familles les plus aisées donnent plus mais où les familles à revenus modestes participent à l’échelle de leurs revenus . La solidarité ne doit pas être à sens unique et c’est le cas aujourd’hui .

En trois mois , cette nouvelle municipalité démontre qu’une autre manière de gérer Limoges est possible.

Philippe Gorisse
Délégué Départemental Nouveau Centre

Publicités