Hervé Morin (UDI) veut « repasser aux 39 heures »


 
  morin ()

Le député UDI de l’Eure cible « 4 ou 5 sujets majeurs pour revenir au plein emploi« . Au micro de Christophe Bordet ce matin sur Sud Radio, Hervé Morin a détaillé ce qui pourrait s’apparenter à un projet présidentiel : priorité donnée à la formation et l’éducation pour faire échec à l’illettrisme, baisse de la fiscalité des entreprises – notamment de l’impôt sur les sociétés des PME lorsqu’ils sont réinvestis -, baisse des dépenses publiques, allègement du droit du travail qui doit « être beaucoup plus simple, beaucoup plus flexible« . Il juge nécessaire de « repasser aux 39 heures« , une décision qui serait couplée à la baisse des charges salariales pour fournir aux employés un « 13e mois« .

Ces réformes centrées sur le marché du travail devraient être adoptées « lors des six premiers mois » de la nouvelle présidence, en 2017. Le centriste imagine faire siéger « le Parlement jour et nuit » pour y parvenir, ayant recours aux « ordonnances« . Et en cas de difficultés, le Président organiserait un référendum.

Hervé Morin veut faire de l’UDI « une alternative à l’UMP et au PS« , en « capacité » de présenter un candidat à la présidentielle. Il a cependant invoqué un devoir « de responsabilité » face au spectre de voir Marine Le Pen qualifiée pour le second tour.

Publicités