Image
Philippe Vigier, député de la 4e circonscription d’Eure-et-Loir (Châteaudun – Voves – Auneau) et maire  de Cloyes-sur-le-Loir a été élu mardi président du groupe UDI à l’Assemblée nationale. Il succède à Jean-Louis Borloo.

Lors de la réunion du groupe, Philippe Vigier, également porte-parole de l’UDI, l’a emporté par 16 voix contre 12 à François Sauvadet, député de Côte d’Or et ancien ministre de la Fonction publique, et un bulletin blanc, selon une source proche du groupe.

Fortement dépité, François Sauvadet a dénoncé l’influence de l’ancien chef de file des députés UDI dans un tweet: « Je me félicite de voir (Jean-Louis Borloo) retrouver l’énergie nécessaire pour faire l’élection au groupe UDI au détriment de la parole donnée… ».

« Dans un vote de groupe, il y a beaucoup de tensions préalables et d’amitiés postérieures », a commenté en conférence de presse le porte-parole des députés UDI, Jean-Christophe Lagarde, évoquant les « deux candidats légitimes » qui étaient en lice.

Philippe Vigier « sera un bon président car c’est un gros bosseur », l’a félicité sur twitter le député de l’Eure et président du Nouveau Centre, Hervé Morin, dont l’élu d’Eure-et-Loir, secrétaire général de cette formation, est un proche.

Jean-Loui Borloo, qui présidait l’UDI (Union des démocrates et indépendants) depuis sa création à l’automne 2012 ainsi que le groupe UDI à l’Assemblée, a annoncé le 6 avril qu’il renonçait à toutes ses fonctions politiques et à ses mandats pour des raisons de santé.

 Le nouveau président de l’UDI sera désigné en octobre et d’ici là la présidence par intérim a été confiée au délégué général, Yves Jégo. Cette succession s’annonce comme un casse-tête, Jean-Louis Borloo étant lui seul parvenu à réunir les différentes chapelles centristes, souvent en fortes rivalités.

La désignation de Philuippe Vigier est un bon point marqué par Hervé Morin, qui devrait briguer la présidence de l’UDI, a relevé une source au groupe.

Philippe Vigier, 56 ans, biologiste de profession, est député depuis 2007 et siège à la commission des Finances à l’Assemblée. « Il a garanti le rassemblement » au sein du groupe UDI, a aussi affirmé Jean-Christophe Lagarde.

Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a félicité le nouveau chef de file des députés UDI, se disant « convaincu que ce parlementaire d’expérience et cet homme de dialogue saura poursuivre le travail engagé par Jean-Louis Borloo ».

« Je souhaite l’assurer de la volonté du gouvernement de travailler dans le respect et la considération de tous les groupes parlementaires, y compris ceux de l’opposition, afin de faire prévaloir les intérêts de la France », a ajouté le secrétaire d’Etat, alors que plusieurs figures de l’UDI ont annoncé ces derniers jours qu’elles étaient prêtes à voter la simplification territoriale ou la baisse des charges pour les entreprises.

 

Source : L’écho Républicain

Publicités