A l’issue du second tour des municipales, l’UDI compte aujourd’hui 115 maires dans les communes de plus de 9000 habitants dont 53 conquêtes soit un tiers des villes emportées par l’opposition.

L’alliance avec le Modem dans de nombreuses villes a répondu à une réelle attente des électeurs et le partenariat dans 80% des villes avec l’UMP a parfaitement fonctionné.

Les victoires des 23 mars et 30 mars placent  l’UDI comme la 3ème force territoriale du pays seulement 18 mois après sa création.

Le message adressé par les Français oblige l’exécutif à un changement radical de politique. Un simple remaniement ne sera pas à la hauteur des attentes exprimées par les Français les 23 et 30 mars. » déclare Philippe Vigier

 

Publicités