Pour Philippe Vigier, Secrétaire général du Nouveau centre, Porte-parole de l’UDI, le constat implacable dressé par la Cour des comptes dans son rapport public annuel vient sanctionner les choix de la majorité depuis son arrivée au pouvoir.

 

Explosion de la dette, incertitudes lourdes quant à la réalisation des objectifs de réduction des dépenses publiques pour 2013 comme pour 2014 : le constat formulé aujourd’hui par la Cour des comptes fait écho aux mises en gardes répétées de l’UDI à la majorité présidentielle.

 

François Hollande, qui a passé plus de temps à se trouver des excuses et à ménager les susceptibilités de sa majorité qu’à prendre des décisions, n’a plus d’autres choix que de prendre acte de son échec. Il doit maintenant cesser de tergiverser, sortir du flou artistique sur le pacte de responsabilité au risque de précipiter la France dans une crise plus profonde encore.

 

Ce rapport ne fait malheureusement pas qu’entériner l’échec de la majorité actuelle : il appelle surtout des mesures courageuses et inédites pour faire face à la crise, enrayer la spirale du chômage et préserver notre modèle social, mesures que l’UDI défendra notamment dans le cadre du pacte de responsabilité.   

Publicités