François Hollande l’a confirmé hier soir : il n’a toujours pas compris que le monde avait changé, que les vieilles recettes du passé ne s’appliqueront plus dans le monde nouveau de demain. Nicolas Sarkozy s’est imposé comme un président rassembleur, s’adressant au peuple de France, lorsque François Hollande ne s’est intéressé qu’au peuple de gauche.    

Le débat a mis en évidence les ambiguïtés et les imprécisions du candidat socialiste. Il s’est livré à un grand écart permanent pour contenter une coalition hétéroclite. François Hollande n’en est plus à une contradiction près.

Nicolas Sarkozy a quant à lui tenu un discours de vérité. Il s’est engagé avec force en faveur de la réduction des déficits publics, du renforcement de la compétitivité de l’économie française, de l’évolution de notre système éducatif et de notre indépendance énergétique.

Il a tenu un discours de responsabilité face à un François Hollande, dans l’incantation permanente, qui nous promet pour demain toujours plus d’impôts, plus de déficits ; un marchand d’illusion qu’il s’agisse des questions d’immigration, d’énergie, ou d’emploi.

Dimanche prochain, la France a rendez-vous avec son destin.

Le Nouveau Centre 87 appelle à la mobilisation générale pour permettre la victoire de Nicolas SARKOZY à l’élection présidentielle.

Face à François HOLLANDE, otage de la gauche extrême, qui promet monts et merveilles en recyclant de vieilles idées socialistes qui n’ont jamais fonctionné, Nicolas SARKOZY est le seul à proposer un projet tourné vers l’avenir pour que la France tienne sa place et son rang dans le monde nouveau du 21e siècle.

Nous refusons la démagogie et l’irresponsabilité des socialistes.

Nous appelons tous les centristes, quel qu’ait été leur choix au 1er tour, à se mobiliser pour que le 6 mai prochain, pas une voix centriste ne manque à Nicolas Sarkozy.

Parce qu’avec la victoire de Nicolas Sarkozy, c’est la France toute entière qui gagnera.

Publicités